Policultures
TERRITOIRES LIVRE ET INDUSTRIES ARTS VISUELS SPECTACLE UN MOIS EN BREF NOTES DE LECTURE INTERNATIONAL POLITIQUES PUBLIQUES ABONNEMENTS
Voilà qu’est relancée, par Emmanuel Macron, le débat sur la colonisation. Maladroitement ? Pas sûr, et, au fond, peu importe. C’est qu’on n’en finit pas, en France, de tourner autour du pot. Qu’on ébranle le pot ne peut faire que du bien. L’aventure coloniale s’est terminée diversement pour la France. En Afrique noire, la transition s’est opérée sans heurts, préparée par le discours de Brazzaville de 1944 et la loi-cadre de Gaston Defferre. Il n’en fut pas de même, hélas, en Indochine et en Algérie, et les (...)
Ah, je n’en peux plus d’écouter la classe parlante, qui me donne de l’urticaire, me fait hurler tout seul en sautant sur place, et me fait vouloir étrangler mon chien… La classe médiatico-blabla, d’où déferle l’ultra-conformisme : vérités révélées, objurgations puritaines… Ainsi vous le disent ces nouveau curés : vous êtes racistes, repli frileux, populistes ! Tenez, un exemple parmi d’autres, je lis dans la pub d’un festival littéraire : « à l’heure du réflexe identitaire, de la tentation du repli sur soi, de (...)


Les femmes progressent dans le cinéma français. En dix ans le nombre de femmes employées dans la production de films a progressé de 20 % contre 5 % pour les hommes, révèle une étude publiée par le Centre national de la cinématographie (CNC) à la veille de la cérémonie des Césars. Et « 22 % des films français sortis en salle entre 2011 et 2015 sont réalisés ou coréalisés par des femmes, contre 19 % des films allemands, 11 % des films britanniques, 10 % des films italiens et 11 % des films espagnols ». Le progrès est cependant entaché par deux résultats qui prouvent qu’il y a encore du chemin à faire : = la moyenne des rémunérations reste inférieure à celle des hommes. Les salaires horaires moyens sont inférieurs de 42% dans la réalisation et de 38% dans la production. = le budget moyen des films réalisés par les femmes est sensiblement inférieur à celui des films réalisés par des hommes. Sur la période 2006-2015, (...)


Les peintres en Bretagne : c’est le programme en deux parties du musée de Pont-Aven pour cette année 2017. La première vient d’être inaugurée, et couvre les années 1870 à 1920 ; la deuxième, à partir du 1er juillet, s’intéressera aux années vingt à quarante, et tournera autour de quelques personnalités : Jean-Julien Lemordant, Pierre de Belay, Mathurin Méheut… Pont-Aven est de ces communes marquées à jamais par la peinture, depuis qu’à la moitié du 19è siècle des artistes, américains d’abord, la découvrirent. Ceux-ci en aimèrent, sans doute, le pittoresque et le charme, l’impétuosité de l’Aven entraînant la quinzaine de moulins … Les peintres trouvaient dans cette Bretagne lointaine un refuge contre la société industrielle galopante, qu’ils ne portaient pas dans leur cœur. Mais le moment décisif fut bien entendu le séjour de Gauguin, qui la fit entrer dans la grande histoire de la peinture. La personnalité (...)
Gilles Ragot, La Grande Motte. Patrimoine du XXe siècle, Somogy, 2016, 232 pages. 45 Euros. En 2010, la Grande Motte obtenait le label « Patrimoine du XXe siècle » accordé par le ministère de la Culture. Un bel ouvrage, issu des travaux de recherche et de valorisation du patrimoine de La Grande (...)