Policultures
TERRITOIRES LIVRE ET INDUSTRIES ARTS VISUELS SPECTACLE UN MOIS EN BREF NOTES DE LECTURE INTERNATIONAL POLITIQUES PUBLIQUES ABONNEMENTS
Le JDD du 6 janvier a publié une tribune signée d’un certain nombre de personnalités, dont Isabelle Adjani, Juliette Binoche , Mathieu Enard, Nicolas Mathieu, Maylis de Kerangal, Laurent Cantet, Claire Denis, Nicolas Philibert, Rithy Panh, Thomas Piketti, Françoise Vergès et Lilian Thuram dénonçant, à leur tour, la considérable augmentation des droits universitaires demandés aux étudiants non originaires de l’Union européenne sous l’argument de mieux les accueillir. Le texte relève notamment le fait que (...)
2018 aura été une année intéressante pour la fréquentation du cinéma en France. Ce qui retient l’attention, ce n’est pas la baisse de la fréquentation totale (-4% pour un total de 200,5 millions d’entrées), ni non plus, finalement, la bonne tenue des films français ou le recul de la part des films américains. Ce qui retient le plus l’attention, dans cette année, c’est la part croissante des autres films, ceux du reste du monde. Les films français ont grignoté l’an dernier des parts de marché, grâce à (...)


Les résultats tombent les uns après les autres avec la même tonalité : 2018 a été une bonne année pour la fréquentation des musées en France. On en retiendra, d’abord, le chiffre le plus spectaculaire : le Louvre, premier musée du monde par le nombre de ses visiteurs, a franchi pour la première fois le seuil de 10 millions de visiteurs. Mais la hausse est générale dans les grands établissements. Le Centre Pompidou a accueilli 3,55 millions de visiteurs, soit 5% de plus qu’en 2017, grâce à une forte augmentation de la fréquentation des collections permanentes (+18%), alors qu’aucune des expositions temporaires n’a connu de succès colossal : les deux plus visitées, César et « Chagall, Lissitzky, Malévitch.. » n’ont pas atteint 300 000 visiteurs. La fréquentation du Musée d’Orsay, en revanche, a été portée par le succès record de l’exposition Picasso Bleu et rose, qui a attiré 670 000 visiteurs, soit légèrement (...)


Le loto du patrimoine est-il victime des gilets jaunes et de l’obligation où se trouve le gouvernement, qui a dû desserrer les cordons de la bourse, de racler les fonds de tiroir ? Voilà en tout cas que la taxation du loto du patrimoine, écartée par le Sénat, revient par un amendement LREM à l’Assemblée nationale, auquel, selon l’hypocrite formule consacrée, le gouvernement ne s’est pas opposé. Rappelons les épisodes de cette histoire. Après le succès du loto du patrimoine, on a constaté que l’affaire était bonne pour l’Etat, qui récupérait 14 millions d’euros de taxes à comparer aux 20 millions affectés finalement au patrimoine. Qu’on traite le patrimoine comme les autres jeux était pour le moins spécieux, la plupart des joueurs ayant eu pour finalité de contribuer à financer le patrimoine et non d’espérer un profit pour eux. S’en suivirent une polémique, l’indignation de Stéphane Bern, « père » du loto (...)
CALLU Agnès, Culture et élites locales en France, 1947-1989, Paris, Editions du Cnrs, 2018, 554 pages, 52 Euros. Ce volume, édité par Agnès Callu, constitue la valorisation éditoriale d’une enquête collective consacrée à la « sociologie des élites culturelles locales », en France, de 1947 à 1989 ; ce que (...)