Policultures
TERRITOIRES LIVRE ET INDUSTRIES ARTS VISUELS SPECTACLE UN MOIS EN BREF NOTES DE LECTURE INTERNATIONAL POLITIQUES PUBLIQUES ABONNEMENTS
C’est maintenant réglé comme du papier à musique : au soir des Journées du patrimoine, on nous annonce que 12 millions de personnes y ont participé en France. Cela dure depuis des années, preuve que la manifestation, tout simplement, est entrée dans les habitudes comme un rendez-vous attendu et bienvenu. Pourquoi ce succès ? L’explosion de l’intérêt pour le patrimoine, dans les années 90, a fini par s’accompagner d’une extension considérable de la notion. On a même vu cette année des industriels des (...)
Ah, je n’en peux plus d’écouter la classe parlante, qui me donne de l’urticaire, me fait hurler tout seul en sautant sur place, et me fait vouloir étrangler mon chien… La classe médiatico-blabla, d’où déferle l’ultra-conformisme : vérités révélées, objurgations puritaines… Ainsi vous le disent ces nouveau curés : vous êtes racistes, repli frileux, populistes ! Tenez, un exemple parmi d’autres, je lis dans la pub d’un festival littéraire : « à l’heure du réflexe identitaire, de la tentation du repli sur soi, de (...)


Rentrée en musique dans les écoles cette année : peut-être un peu précipité, mais le message est là, porté par le ministre de l’éducation nationale : l’éducation artistique va compter. Reste à voir maintenant comment on ira au-delà des intentions. Rien n’est encore bien clair. Rien n’est encore bien clair, non plus, dans les orientations de la politique culturelle du gouvernement. Le programme du candidat Macron était maigre, se ramenant pour l’essentiel à la promesse d’ouverture plus large des bibliothèques municipales (avec des aides de l’Etat, doit-on conclure) et à celle d’un pass culture pour les jeunes. C’est un peu court, on attend davantage. Le projet de budget sera un signe, pas forcément déterminant. Une ligne directrice franche serait la bienvenue. L’action gouvernementale n’est cependant pas, déjà, sans conséquences, qui alimentent un fond d’inquiétude. Restons dans le domaine de (...)


40% des Français de 15 ans et plus ont fréquenté une bibliothèque publique en 2016, contre 26 % en 1997 et 35% en 2005, indique l’enquête décennale que les publics des médiathèques. Elle révèle aussi que 70% des 15-24 ans les fréquentent, que « La surreprésentation des catégories socio-professionnelles les plus élevées, caractéristique des pratiques culturelles, est sensiblement atténuée dans les bibliothèques », et que 13% seulement des personnes qui les fréquentent y empruntent des livres. « Lieu de travail et de formation, d’échanges et de rencontres, de détente et de loisirs, la bibliothèque publique apparaît aujourd’hui comme un nouveau forum au cœur des territoires ». Le ministère de la culture souligne que « l’enquête conforte la volonté d’améliorer l’accès aux bibliothèques par l’adaptation et l’élargissement de leurs horaires d’ouverture. Si des progrès sensibles étaient faits en la matière, 10 points de (...)
Jean-Michel Le Boulanger, Eloge de la culture en temps de crise, Rennes, Editions Apogée, 2017, 85 pages, 10 Euros. Artistes censurés, destructions d’œuvres d’art, baisse des budgets publics consacrés à la culture, montée en puissance des populismes, retour d’un discours identitaire fondé sur un (...)