Policultures

TERRITOIRES LIVRE ET INDUSTRIES ARTS VISUELS SPECTACLE UN MOIS EN BREF NOTES DE LECTURE INTERNATIONAL POLITIQUES PUBLIQUES ABONNEMENTS

HISTOIRE,CULTURES ET IDENTITE NATIONALE

PAR Philippe Poirrier
mardi 13 février 2018

Claude Gauvard (dir.), Une histoire de France, Paris, PUF, 2017, 1084 pages. 26 Euros.

Sylvain Venayre et Etienne Davodeau, La Balade nationale. Les origines, Paris, La Découverte, 2017, 2010 pages. Collection « Histoire dessinée de la France ». 22 Euros.

La campagne électorale du printemps 2017 a confirmé les tentatives d’instrumentalisation de l’Histoire et le maintien, chez certains essayistes et histrions, d’un discours nostalgique sur l’écriture de l’histoire nationale. Et pourtant, cette volonté de reconstruire un « roman national » apparaît bien désuète dans une société où la transmission et l’accès aux connaissances n’ont plus rien à voir avec les débuts de la Troisième République. Le succès de l’Histoire mondiale de la France (Le Seuil, 2017), avec plus de 110 000 exemplaires vendus, montre qu’il est possible de concilier exigence scientifique et vulgarisation de qualité. Deux autres tentatives méritent d’être signalées. Claude Gauvard propose, dans la collection semi-poche Quadrige, une histoire de France facilement accessible. Six historiens se sont relayés et ont établi un récit vivant, fluide et d’une belle cohérence. De même, Sylvain Venayre lance une « Histoire dessinée de la France » : 20 volumes qui associent un historien et un dessinateur. Le premier volume, intitulé La Balade nationale, est une réflexion originale, et particulièrement stimulante, sur les modalités d’écriture d’une histoire nationale. Une collection à suivre : à lire à tout âge.

Philippe Poirrier