Policultures

TERRITOIRES LIVRE ET INDUSTRIES ARTS VISUELS SPECTACLE UN MOIS EN BREF NOTES DE LECTURE INTERNATIONAL POLITIQUES PUBLIQUES ABONNEMENTS

Les années Lang : un dictionnaire critique.

mardi 22 juin 2021

MARTIGNY Vincent, MARTIN Laurent et WALLON Emmanuel (Dir.), Les années Lang. Une histoire des politiques culturelles. 1981-1993, Paris, La Documentation française, 2021. 596 pages, 27 Euros.

Le politiste Vincent Martigny, l’historien Laurent Martin et le sociologue Emmanuel Wallon, proposent, sous l’égide du Comité d’histoire du ministère de la culture, un ouvrage collectif qui fera date ; et qui vingt ans après le Dictionnaire des politiques culturelles de la France depuis 1959, dirigé par Emmanuel de Waresquiel, offre une nouvelle synthèse centrée sur les années 1981-1993. A bonne distance des hagiographes et des contempteurs, une cinquantaine de chercheurs et d’universitaires livrent des notices, de trois à dix pages, qui permettent de cerner les différents aspects des années Lang. Quatre grandes parties structurent ce volume qui se butine au fil des intérêts du lecteur : débats et combats ; acteurs ; institutions et pouvoirs ; champs, disciplines, secteurs. La formule du dictionnaire est particulièrement bien adaptée. La lecture confirme le poids des acteurs et le fort volontarisme politique qui caractérise l’engagement de ceux qui font vivre les politiques publiques impulsées et mises en œuvre par le ministère de la Culture. L’ouvrage n’oublie pas le rôle essentiel des collectivités locales et des formes de partenariat nouées avec l’Etat, à l’échelle des territoires et des villes. Les années Lang combinent à la fois la volonté de soutenir et de démocratiser la culture savante et la reconnaissance de la démocratie culturelle. Le soutien du président de la République, qui se traduit par une ambitieuse politique de grands travaux et des arbitrages budgétaires favorables à la rue de Valois, contribue à la réussite des projets portés par un ministre de la culture, particulièrement actif, et qui sait incarner aux yeux de l’opinion publique le changement d’échelle. Un effet nostalgie pourra toucher ceux qui ont vécu cette période et qui sont chagrinés par les politiques culturelles d’aujourd’hui, souvent peu imaginatives et qui peinent à faire comprendre et partager le sens de leurs actions.

Philippe Poirrier